Recevez 3 recommandations personnalisées pour votre communauté gratuitement directement dans votre boîte mail.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Conseils pour la communauté : 8 apprentissages du podcast Community Centric

Un condensé des meilleurs apprentissages en matière de Community Building issus de la saison 2 du podcast Community Centric !

Noémie Kempf
28/6/2022
10 min de lecture
Photographie d'un micro de podcast
https://komuno.club/blog/communaute-8-apprentissages-podcast-community-centric

C’est déjà la fin de cette seconde saison de Community Centric. 

Un très grand cru, qui nous a donné l’opportunité de rencontrer des Community Builders ultra créatifs. Et surtout, de pouvoir collecter leurs bonnes idées et leurs bonnes pratiques, pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans le grain bain des communautés. 

Pour achever cette saison en beauté, on vous propose de revenir sur quelques temps forts. Dans cet article, on compile les meilleurs conseils et les stratégies les plus puissantes de nos invités sur tous les aspects cruciaux d’une stratégie communautaire. 

On fait donc le point sur les tips pour :

  • Acquérir les compétences clé des Community Builders de demain ;
  • Lancer et faire grandir sa communauté ; 
  • Onboarder et engager ses nouveaux membres ;
  • Animer et modérer les échanges au sein de sa communauté. 

Prêt.e ? C’est parti ! 🎉

Les compétences clé des Community Builders de demain

Que l’on tombe dans la marmite des communautés par passion ou par hasard, on est rarement bien équipé pour y barboter. Si les formations en Community Building (à commencer par celle de Komuno) commencent à émerger, beaucoup de nos invités se sont formés sur le tas. 

L’occasion de profiter de leurs expériences pour cibler les skills les plus stratégiques pour s’épanouir dans ce nouveau rôle. 

Empathie et sens de l’humour : les armes du Community Builder Web3

Dans l’épisode qui lui est dédié, Jeddi Mees, expert Growth et Program Manager chez Crypto Fellowship, nous a tiré le portrait robot du Community Builder à la sauce Web3. 

Très actives sur des plateformes comme Discord et dans des domaines comme les crypto, les communautés Web3 ont beaucoup de traits communs avec celles du gaming. Ces similitudes devraient encourager les CB à développer les qualités qui sont celles des chefs de guilde.

Pour Jeddi, un bon Community Builder doit avant tout être extrêmement empathique et engageant. Des armes ultra puissantes pour s’assurer que chaque nouveau membre ait la sensation de rejoindre une nouvelle famille (et donc provoquer le fameux Aha moment). 

Il nous conseille également de faire bon usage du sens de l’humour et de la répartie. Sur des plateformes comme Discord ou Twitch, ou les échanges fusent dans tous les sens, ces qualités sont indispensables pour animer des lives ou répondre à des Q&A. Mais aussi, pour créer une véritable dynamique et la relation de confiance indispensable à la rétention de ses membres sur le Web3. 

La casquette de matchmaker d’Eloïse Barège 

Pour Eloïse Barège, Community Leader chez Ausha, animer une communauté, c’est un peu se prendre pour Cupidon. Son principal chantier lorsqu’elle a pris les rênes de la communauté de podcasters consistait en effet à faire du matchmaking. Une stratégie très efficace, puisqu’elle permet de booster de façon organique les échanges, ainsi que d’autonomiser ses membres. 

Pour nourrir cette dynamique, Eloise a lancé un espacé lui étant dédié :  la matching room. Ses membres peuvent y déposer des annonces, lancer de nouveaux projets ensemble, etc. Elle a également créé des espaces de rencontre sur Kumospace et une playlist pour les y accueillir.

Au-delà de miser sur les bons outils, la clé du matchmaking communautaire consiste à insister sur les complémentarités de ses membres. Une mission pas toujours évidente lorsque ces derniers peuvent se considérer plutôt comme des concurrents. Le rôle du Community Builder sera ainsi de créer des ponts, de faciliter l’émergence de projets communs. Et finalement d’impulser une véritable dynamique de solidarité. 

2 conseils pour bien lancer sa communauté

Partir de zéro avec une communauté peut être intimidant, que l’on soit novice ou un Community Builder aguerri. 

Pour vous lancer sur de bonnes bases, vous pouvez miser sur la stratégie de la MVC (Minimum Viable Community) et bien penser votre proposition de valeur.  

La stratégie de la MVC (Minimum Viable Community) de Sortlist

Lorsque l’on confie à Tancrède la mission de lancer la communauté de Sortlist, tout est à construire. Plutôt que de chercher à onboarder directement le plus d’utilisateurs possible, il s’emploie plutôt à fédérer un petit noyau dur de membres. Tancrède commence par identifier ses early-members en fonction de leur ancienneté et de leur rapport à Sortlist. Il les implique même dans le choix du canal communautaire pour s’assurer qu’ils s’y sentent le plus à l’aise possible. 

Une fois que ses premiers membres ont pris leurs marques, Tancrède organise un événement en ligne. Un bon moyen pour permettre à tout le monde de se rencontrer et de tester concrètement la valeur ajoutée de la communauté. 

Cette mise en commun des expériences et des compétences est plus facile lorsque les effectifs sont réduits. Par ailleurs, elle permet de déceler les bonnes synergies et de lancer des chantiers de co-création efficaces. Autant de bases solides qui permettront de booster sa visibilité, de convaincre les futurs membres. Et donc, de scaler sa communauté en faisant moins d’efforts ! 

Bien penser sa proposition de valeur : le facteur passion d’Ausha

Pour Eloïse, l’étape indispensable pour bien préparer le lancement de sa communauté, c’est d’établir sa proposition de valeur. Elle nous conseille de réfléchir en amont à ce que cette dernière va apporter à vos futurs membres. Vous pouvez par exemple identifier leurs principaux pain points, et la meilleure manière dont votre communauté pourra y répondre. 

Dans le cas d’Ausha, les podcasteurs étaient à la recherche d’aide sur des questions techniques, mais aussi d’invités pour leur podcast et d’opportunités de cross promotion. Le Club Ausha a donc naturellement offert des ressources pour répondre à ces besoins. Comme par exemple, un guide pour apprendre à bien choisir son micro, ou trouver un studio d’enregistrement près de chez soi. Le Club facilite également à chacun l’accès à ses pairs, pour co-construire de nouveaux formats. 

2 conseils pour onboarder vos nouveaux membres 

L’enjeu de l’onboarding est également particulièrement crucial pour les Community Builder. C’est l’occasion de faire une bonne première impression et d’engager le plus tôt possible ses nouveaux membres. Voici donc deux tips pour ne pas la laisser filer entre vos doigts à cette étape importante…

Automatiser son onboarding comme Sortlist

L’onboarding peut être extrêmement chronophage pour un Community Builder. Pour éviter d’y passer toutes vos journées, Tancrède vous conseille de l’automatiser au maximum. Il a ainsi mis en place des messages automatiques grâce à l’outil Gridboat. Ces derniers lui permettent d’orienter les nouveaux venus sur Slack. Mais aussi, d’annoncer leur arrivée aux autres membres pour encourager les premiers échanges. 

Il nous conseille également des outils comme Webflow, Notion ou The Gist pour organiser des sessions d’onboarding en cohorte. Ou encore pour collecter les informations sur vos utilisateurs et les motiver à participer le plus tôt possible à la dynamique communautaire !

Limiter les frictions d’un nouvel outil : Discord et Circle

Le principal objectif de votre onboarding doit être de limiter au maximum les frictions liées à l’utilisation d’un nouvel outil. Vos membres ne seront en effet pas toujours familiarisés avec la plateforme sur laquelle vous allez établir votre communauté. 

Pour faciliter leurs premiers pas sur Discord, Camille Blanchod, Community Lead France de Notion, s’assure de bien structurer les différents channels. À mesure que le nombre de membres actifs commence à augmenter, elle recrute également des modérateurs pour orienter les nouveaux venus et répondre à leurs questions. 

Pour le Club Ausha, Eloïse a quant à elle fait le choix d’utiliser Circle. Pour familiariser ses membres avec ce nouvel outil, elle prend le temps d'organiser des call Zoom avec ses bêtas-testeurs. Ce seront d’ailleurs eux qui prendront le relais quand la communauté grandira. 

2 conseils de Community Builders pour animer et modérer sa communauté

La dernière étape pour consolider et pérenniser sa communauté, c’est de l’animer au quotidien. Là encore, les invités du podcast ne manquent pas de bons conseils pour faciliter les échanges et trouver le bon équilibre pour ne pas monopoliser la parole. 

Mobiliser ses membres : le programme ambassadeur de Notion

Le motto de Camille, c’est d’être partout sans être trop présente. Elle va donc encourager la participation de ses membres en lançant un programme d’ambassadeurs relativement simple. Les membres qui veulent prétendre au titre n’ont qu’à dédier quelques heures chaque trimestre à la mise en valeur de l’outil. 

En misant sur la liberté et la flexibilité, Notion a pu convaincre plus de 200 ambassadeurs au niveau mondial ! Une recette qui a été répliquée au moment de recruter des modérateurs pour Discord. Et qui a, là encore, porté ses fruits, puisque Camille a reçu en quelques jours des dizaines de candidatures !

La stratégie phygitale de Futures Factory 

Pour faire prospérer sa communauté dans l’univers ultra concurrentiel du Web3,  Nicolas Romero, cofondateur de Future Factory, a misé sur le phygital. Il engage ainsi ses membres dans des évènements à la fois en ligne et hors ligne. 

Le croisement entre les univers de la mode et des NFT lui permet en effet d’imaginer des concepts innovants. Comme par exemple, des pop-up stores dans le métavers, ou des Fashion Week 100 % digitalisées. Son objectif est de rassembler des membres aux profils très hétéroclites autour d’expériences à la fois immersives mais aussi ultra originales et donc potentiellement virales !

On espère que ces nouveaux épisodes auront été aussi riches en apprentissages pour vous qu’ils l’ont été pour nous ! L’expérience de nos invités est en effet un bon point de départ pour lancer et pérenniser votre communauté. Profitez de leurs conseils pour gagner du temps et éviter les écueils du Community Building. Et à très vite pour une nouvelle saison de Community Centric !

Partager cet article
https://komuno.club/blog/communaute-8-apprentissages-podcast-community-centric
Photo de profil de Noémie Kempf
Noémie Kempf
Content Strategist
RECEVEZ LES MEILLEURES RESSOURCES DIRECTEMENT PAR MAIL
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing.