Recevez 3 recommandations personnalisées pour votre communauté gratuitement directement dans votre boîte mail.
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Les 5 conseils aux Community Builders d’Eloïse Barrège, Community Builder chez Ausha

Eloïse Barrège, qui gère la communauté de Ausha, plateforme française de podcasteurs, livre tous ses conseils de Community Builder !

Noémie Kempf
14/9/2022
10 min de lecture
https://komuno.club/blog/5-conseils-aux-community-builders-elois-barrege-ausha

Avec plus de 1500 membres actifs fédérés en moins d’un an, Eloïse Barrège a doté la plateforme de podcasteurs Ausha d’une communauté ultra dynamique et engagée. Après son passage dans Community Centric, elle a accepté de participer à un webinar pour les élèves de la formation Komuno. 

Elle y a partagé ses conseils aux Community Builders pour : 

  • Structurer leur espace communautaire ;
  • Préparer le lancement de leur Minimum Viable Community ;
  • Onboarder leurs premiers membres ;
  • Animer leurs échanges ; 
  • S’épanouir dans le Community Building et tirer leur épingle du jeu…

Dans cet article, on vous offre un condensé des meilleurs conseils d’Eloïse ! 

Comment structurer son espace communautaire ?

Lorsqu’elle arrive chez Ausha, la première mission d’Eloïse est de trouver un lieu pour y fédérer la communauté de podcasteurs (baptisée le Club Ausha). Ausha étant une plateforme SaaS, il était plus logique d’intégrer directement l’espace communautaire dans l’espace créateur des utilisateurs, puisqu’ils s’y connectent déjà régulièrement. 

Eloïse a fait le choix de Circle, un outil qui lui offrait toutes les fonctionnalités nécessaires pour créer des salons de conversation, organiser des évènements, etc. Contrairement à d’autres options, Circle a également l’avantage d’être plus UX-friendly, et d’offrir une expérience utilisateur similaire à celle d’autres réseaux sociaux. 

Pour structurer son espace communautaire, Eloïse a créé une roadmap sur Notion avec les équipes marketing et produit d’Ausha. Cette roadmap a permis de mettre à plat toutes les fonctionnalités à développer . 

Elle s’est ensuite servie de Trello pour assigner les tâches et spécifier les aspects techniques de chacune d’entre elles. 

Eloïse réfléchit également à la manière dont elle va structurer sa communauté. Elle hésite entre scinder les salons de discussions par niveau (starters/podcasteurs confirmés) ou par sujet de discussion. Mais aussi à créer des sous-groupes par thématique de podcast (marketing, food, etc.)

Pour structurer son espace communautaire, Eloïse conseille aux Community Builders de bien réfléchir à tous les leviers qui boosteront l’engagement de leurs membres. Elle programme ainsi ses prises de parole (avec un ratio de 80/20 en faveur des utilisateurs) : icebreakers, questions pour les prochains podcast du Club Ausha, etc. 

Eloïse met également en place un système d’emails et de notifications pour partager un récap de ce qui s’est passé dans le Club. C’est un bon moyen de réchauffer les membres inactifs et d’activer le FOMO

Quelques conseils pour préparer le lancement de sa communauté 

Une fois que la structure de la communauté a pris forme, il est temps de préparer son lancement. Une bonne pratique à piquer à Eloïse est d’intégrer des béta-testeurs pour récolter des feedbacks. 

Elle s’est ainsi tournée vers 30 membres qu’elle connaissait déjà bien, et qui aiment la plateforme. Eloïse leur envoie alors une démo pour leur présenter Circle, et collecter leurs retours, notamment sur l’expérience d’onboarding. 

Ses bêta-testeurs se transformeront par la suite en ambassadeurs, au moment de lancer la MVC. Ils tourneront notamment chacun une courte vidéo pour en faire la promotion. Puis, ils la diffuseront sur leurs réseaux sociaux pour toucher leur communauté. 

De son côté, Eloïse va préparer une campagne d’emailing qu’elle enverra à toute sa base client. Ce message leur donne principalement accès au Club, tout en leur partageant la proposition de valeur de la communauté.  

Elle intègre également un pop-up sur la plateforme SaaS d’Ausha pour rappeler l’existence de la communauté à ses utilisateurs et les inviter à s’inscrire. Dernière brique pour lancer sa MVC : Eloïse crée un événement live en ligne, sur Livestorm

Comment onboarder ses nouveaux membres efficacement ?

L’onboarding dans le Club d’Ausha commence donc directement sur la plateforme que les podcasteurs utilisent déjà pour publier leur contenu. Une fois arrivés sur l’espace Circle, ils trouvent un message épinglé qui leur présente la communauté. Puis, un espace dédié pour faciliter leur onboarding, avec un message vidéo d’Eloïse dans lequel elle accueille les nouveaux venus. Elle conseille d’ailleurs à tous les Community Builders de faire de même, afin d’incarner leur communauté et ses valeurs. 

Toujours sur l’espace Circle, les nouveaux membres sont invités à remplir un formulaire pour collecter les infos. Ces dernières sont ensuite sauvegardées sur un CRM. Ils découvrent ensuite les commandements de bord de la communauté. 

Eloïse leur envoie également une notification pour les encourager à se présenter (avec un post, lui aussi épinglé, qui leur explique comment faire). Ses conseils aux Community Builders en matière d’onboarding sont justement de pré-mâcher le travail de leurs membres et de les prendre par la main. Une preuve de bienveillance qui mettra en confiance les plus timides, ou tout simplement ceux qui ne savent pas par où commencer. 

Pour renforcer son expérience d’onboarding, Eloïse planche aussi sur des sessions d’intégration collectives via Zoom, avec des icebreakers pour faciliter les présentations. Cette option lui permettra notamment d’accueillir un nombre potentiellement plus important de nouveaux membres (Le Club ayant vocation à ne plus se limiter aux utilisateurs d’Ausha mais à ses prospects). C’est aussi une bonne stratégie pour créer une sorte de cohorte, et donc un sentiment de cohésion.  

Les conseils aux Community Builders pour animer la communauté 

Aux Community Builders à la recherche de conseils pour animer leur communauté, Eloïse suggère de créer des rituels. Elle partage ainsi chaque mercredi la “petite victoire” de l’un de ses membres. Ou encore, des flash info qui leur permettent de ne rien manquer de l’actualité du podcasting. 

Eloïse a également créé un espace agenda pour pusher les évènements des membres, et favoriser les instants de convivialité IRL. Si elle ne relaie pas systématiquement tout le contenu partagé par la marque, elle met en avant les live organisés avec les podcasteurs seniors pour mentorer les utilisateurs qui viennent de se lancer. Mais aussi les replays de talk shows qu’elle organise pour leur donner la parole et permettre à chacun de mieux se connaître, de créer du lien. 

Mais, pour maintenir son fameux ratio de 80/20 (soit 80 % des interventions initiées par la communauté, et 20 % par Ausha), Eloïse mise avant tout sur sa Matching Room. Ce salon est en effet au cœur de la proposition de valeur du Club. Il permet aux membres de chercher des invités ou de se faire inviter dans d’autres podcasts. Un bon échange de visibilité, qui leur permet de propulser leur profil. Et surtout, de rompre avec la solitude qui est le lot de beaucoup de créateurs de contenu. 

Les 3 enseignements communautaires d’Eloïse Barrège

Pour conclure, Eloïse partage ses 3 conseils aux Community Builders pour booster la croissance et l’engagement de leur communauté : 

 

  1. Bien travailler son onboarding. Eloïse conseille de bien observer le parcours d'un nouveau membre pour tester et challenger son chemin. L’idée est de déterminer si chaque étape/instruction est suffisamment claire. Si vous voyez que les nouveaux arrivants oublient de se présenter ou qu'ils le font très différemment de la manière que vous leur avez suggéré dans votre template,  c'est peut-être qu'il y a quelque chose à retravailler. N'hésitez pas à impliquer votre communauté, et à lui demander des retours pour optimiser autant que possible votre onboarding.
  2. Accueillir chaque nouveau membre avec un message personnalisé. Pour Eloïse, il est  très important de prendre le temps de tisser ce premier lien. Vous ne le savez pas encore, mais tout nouveau membre s’agit peut-être d’un futur ambassadeur. Comme elle le résume, “intéressez-vous spontanément et sincèrement à chaque personne. Cela vous permettra de lui apporter une aide plus pertinente, et de mieux jouer votre rôle de matchmaker.”
  3. Organiser des évènements physiques. Cet apprentissage a été le vrai momentum d’Eloïse en tant que Community Builder. Son premier event, un mois après le lancement du Club Ausha, a été un moment très fort. Il lui a permis de fédérer un petit noyau dur sur lequel elle se repose encore aujourd’hui pour faire vivre sa communauté.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à aller écouter l’épisode de notre podcast " Fédérer sa communauté autour d'une passion commune" Community Centric avec Eloïse avec le lien ci-dessous :

Partager cet article
https://komuno.club/blog/5-conseils-aux-community-builders-elois-barrege-ausha
Photo de profil de Noémie Kempf
Noémie Kempf
Content Strategist
RECEVEZ LES MEILLEURES RESSOURCES DIRECTEMENT PAR MAIL
En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing.